Plusieurs méthodes peuvent vous donner des pistes pour identifier un vrai d'un faux diamant, mais seules des analyses plus poussées faites par un professionnel vous informerons avec certitude sur la nature de la pierre. 

La ligne droite. Pour les diamants brillant ronds : tracer une ligne droite sur une feuille de papier. Placer la table du diamant sur la ligne. Si vous êtes capable de distinguer la ligne à travers la pierre, il ne s’agit pas d'un diamant.

La réflexion de la lumière se faisant à 100% dans un diamant, combinée à la complexité des reflets occasionnés par le rayon dans le diamant rendent l’observation de la ligne impossible.

 

Les reflets. Observez les feux du diamant (étincelles spectrales qui sont et sortent de la pierre). Bien que les rayons soient des couleurs de l’arc en ciel, les reflets des feux qui sortent de la pierre ont une teinte plus ou moins prononcée de gris. Un CZ a des reflets colorés. Pour observer ce phénomène, prenez une feuille de papier proche d’une source lumineuse, approchez le diamant pour y voir le reflet des étincelles sur la feuille.

 

On remarque que le scintillement d’un diamant se fait sur l’intégralité de la pierre, incluant les cotés, à l’inverse, certaines imitations peuvent scintiller juste par le haut.

 

Sensation de froid. Passer le diamant sur le bord des lèvres ou sur la tempe. Le diamant étant un bon conducteur thermique la pierre aura tendance à rester froide en tout temps. A l’inverse du verre ou du plastique.

 

Souffler sur le diamant. La buée s’évapore quasiment instantanément. Le diamant n’a aucune affinité physique ou chimique avec l’eau et il ne retient ni la vapeur, ni les gouttes d’eau.

 

Papier de verre. Frotter le diamant sur du papier de verre. Un diamant véritable restera intact, il ne peut être rayé que par un autre diamant.

 

Reconnaître un diamant